Fonctionnement une PAC géothermique

Comment fonctionne une pompe à chaleur géothermique ?

La géothermie est un procédé de captage de l’énergie du sol, consistant à récupérer les calories présentes dans un sous-sol ou une nappe phréatique pour les restituer sous la forme de chaleur. Une pompe à chaleur géothermique à très basse énergie est alors équipée de capteurs enterrés dans un jardin ou un sous-sol. Ceux-ci sont chargés de récupérer ces calories grâce à un fluide caloporteur qui les transmet ensuite à la pompe à chaleur.

Par le biais d’un forage ou d’un terrassement, ces capteurs peuvent être placés de manière horizontale ou verticale. Le transfert de chaleur, ou géothermie à très basse énergie, s’effectue alors via la PAC qui capte cette ressource naturelle pour diffuser de la chaleur au sein d’une habitation.

À quoi sert une pompe à chaleur ?

Il existe différentes technologies de pompes à chaleur, toutes utilisant les ressources naturelles des énergies renouvelables. Permettant d’épargner des sommes non négligeables sur son budget, ces pompes à chaleur peuvent utiliser l’air, la terre ou l’eau et même l’énergie solaire. Géothermie, aérothermie ou hydrothermie, ces modèles de pompes à chaleur servent de systèmes de chauffage mais aussi de production d’eau chaude sanitaire et même de climatisation.

Des pompes à chaleur réversibles sont en effet disponibles et permettent, là aussi, un emploi polyvalent et économique. Solution de chauffage plus écologique car utilisant l’énergie renouvelable, une pompe à chaleur peut chauffer l’eau chaude sanitaire tout en restant compatible avec un système de chauffage déjà existant dans la maison.

Quel est le prix d’une installation ?

Requérant des travaux parfois importants, le coût de l’installation d’une pompe à chaleur représente un réel investissement. Obligatoirement effectués par des professionnels agréés et certifiés, ces travaux requièrent des compétences techniques et du savoir-faire. En fonction de la technologie utilisée et de la pompe à chaleur à installer (géothermique, aérothermique, thermodynamique ou hygrothermique), les prix peuvent considérablement varier.

Un devis moyen incluant la pose des capteurs, le raccordement au réseau sanitaire, les travaux de terrassement et l’installation de la PAC, revient entre 1 500 et 8 500€. Pose et installation, main d’œuvre et ampleur des travaux à prévoir : les tarifs fluctuent largement en fonction du type de pompe à chaleur, mais une fourchette moyenne s’établit à environ 5 000€ pour une installation complète.

Les avantages et les inconvénients de la géothermie

Une PAC géothermique sol-sol ou sol-eau nécessite un investissement relativement coûteux, de l’ordre de 7 000 à 10 000€. Des travaux d’ampleur constituent également un frein à l’achat, car un forage est souvent nécessaire pour installer des capteurs verticaux. Éligible cependant au crédit d’impôt pour amortir son achat et son installation, cette pompe à chaleur permet de diviser par deux ou par trois sa facture énergétique.

Bénéficiant d’une rapide montée en température avec peu de rejet et des performances optimales, la pompe à chaleur géothermique n’est cependant compatible qu’avec un plancher chauffant et des radiateurs basse température.